Les application décentralisées
Débuter

Les applications décentralisées dApps

Qu'est qu'une application centralisée

« Le problème des applications centralisées

Pour comprendre comment fonctionne une DApp, il faut tout d’abord essayer de comprendre comment fonctionne une application centralisée classique. De cette façon, il sera plus facile de comprendre les avantages d’une application décentralisée.

Au début de l’ère informatique, les applications étaient systématiquement installées directement sur votre ordinateur. Il s’agissait par exemple de jeux, ou de programmes comme Microsoft Word. Par la suite, grâce à l’apparition d’Internet, il est devenu possible d’utiliser des applications à distance, sans que celles-ci n’aient à être installées sur votre machine. Mais avec cet avantage apparaissait un défaut majeur : chacune de ces applications était centralisée sur un serveur tiers.

Un des problèmes de la centralisation est que vos données personnelles ne vous appartiennent pas forcément. Par exemple, Facebook peut savoir avec précision quels sont vos centres d’intérêts, possède vos photos, sait à quel endroit vous voyagez grâce à la géolocalisation, connaît votre âge, etc. Il vous faudra alors faire confiance à Facebook pour la confidentialité de vos informations. Et comme l’a prouvé le scandale Cambridge Analytica, confier autant de données personnelles à un tiers tel que Facebook est généralement une mauvaise idée, étant donné les risques de fuites d’informations, que ces fuites soient accidentelles ou non.

Un autre problème des applications centralisées est leur mode de fonctionnement. En effet, une application centralisée utilisable par Internet doit être hébergée sur un ou des serveurs. Ces serveurs possèdent des adresses IP que l’on peut identifier pour ainsi remonter jusqu’à leur localisation, ou bien pour tenter de s’y introduire par le biais de failles informatiques. Si une personne avec de mauvaises intentions se décide à attaquer ces serveurs, alors l’application pourrait ne plus fonctionner.

Un dernier problème qu’il faut encore soulever, et pas des moindres, c’est que le propriétaire d’une application centralisée peut faire ce qu’il veut. Par exemple, il peut refuser qu’une personne utilise ses services, simplement parce que la personne en question a fait quelque chose qui ne lui plaît pas. Ce qui est déjà régulièrement le cas avec YouTube, qui peut décider qu’une vidéo véhiculant des idées politiques différentes des siennes ne soit pas admise sur son réseau.

C’est pour ces raisons qu’ont été imaginées les applications décentralisées. »

Les application décentralisées

Alors que sont les dApps ?

Une dApp est une application décentralisée qui se base sur des smart contracts ; contrats autonomes dont l’exécution ne demande aucune intervention d’un tiers de confiance, et s’activent automatiquement lorsque les conditions programmées à l’informatique sont remplies sur la/les blockchains qui les hébergent
Prenons par exemple le cas de la blockchain EOS :

Les application décentralisées

Une dApp inclus donc généralement :

  • Des smart contracts qui fonctionnent sur une ou plusieurs blockchains
  • Une interface utilisateur transparente
  • Un modèle distribué de stockage de données
  • Un protocole de communication de message pair à pair
  • Un système décentralisé de résolution

Une dApp peut inclure l’ensemble ou l’un de ces éléments et donc n’est pas obligée de décentralisée l’ensemble des informations , données et programmes suscités.

Conclusion

L’avantage des smart contracts réside principalement dans :

  • la désintermédiation ; plus besoin d’un intermédiaire qui valide les actions car l’outil informatique permet de programmer la réalisation d’une tâche selon les conditions prédeterminées celles ci sont ensuite inscrite sur la blockchain ce registre infalsifiable, partagée, sécurisé, ouvert et consultable par tous.

  • Le coûts : l’outils informatique et la technologie de la blockchains permettent une économie non négligeable des coûts qui sont généralement alloués aux actions qui ont été automatisées et programmées.

  • Une fois déployés sur la chaînes de bloc qui les hébergent les clauses d’un contrat ne peuvent plus être modifiées. Il est donc important de s’informer auprès des applications sur ces clauses afin de connaître toutes les données qui seront décentralisées sur la blockchain.

A l’inverse les dApps peuvent présenter certains inconvénients qu’on ne retrouve pas sur les applications centralisées  :

  • Les applications décentralisées peuvent être assez lentes quand le réseau est saturé
  • Le coût des dApps qui nécessitent de réaliser beaucoup d’actions est plus élevé que celui des applications classiques
  • La Blockchain empêche l’interruption du fonctionnement d’une Dapp. Le seul moyen d’arrêter le fonctionnement serait  soit couper totalement le réseau, ou d’introduire une mise à niveau
  • Les interfaces utilisateurs ne sont généralement pas aussi agréables et intuitives que sur une application classique
  • Il faut des connaissances techniques spécifiques pour programmer ce type de contrats. Par exemple sur le réseau Ethereum il faut maîtriser le langage de programmation SOLIDITY
Cardano

Cardano

$1.94

ADA -8.86%

XRP

XRP

$1.02

XRP -7.81%

EOS

EOS

$4.25

EOS -8.91%

Polkadot

Polkadot

$40.84

DOT -8.12%

Solana

Solana

$189.82

SOL -4.65%

VeChain

VeChain

$0.13

VET -9.36%

Cosmos

Cosmos

$39.98

ATOM 1.11%

Kava

Kava

$5.39

KAVA -7.57%

The Graph

The Graph

$0.95

GRT -8.30%

Votre Avis?

Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

Comments are closed.

You may also like